OKJobs Article OKJobs 9 Manières De Chercher Un Emploi

Après avoir partagé avec vous les 5 Conseils pour une recherche d’emploi efficace qui vous livre 5 précieuses règles d’or à suivre pour être au maximum de son efficacité lors de son projet de recherche, je vais ici vous proposer 9 pistes à envisager pour chercher un emploi.

Comme dans une logique de maîtrise des risques où un investisseur va diversifier ses placements, un chercheur d’emploi doit passer par plusieurs canaux pour maximiser sa visibilité et ses probabilités de réussite.

La recherche de travail est un emploi à plein temps, à chacun de s’armer d’une forte dose de motivation et de persévérance pour s’y investir efficacement.

1 – Les jobboards

Plusieurs sites d’annonces sont à votre disposition pour la recherche d’emploi, et ils permettent de postuler directement en ligne.

Pour ceux qui exigent la création d’un compte, vraiment, prenez le temps de le faire et de renseigner votre profil dans le détail.

Quoi que, je pense que certains sites doivent vraiment faire l’effort d’alléger leurs demandes d’informations, c’est une vraie usine à gaz des fois mais dites vous que plus c’est “lourd”, plus il y aura de gens qui vont abandonner, et donc plus de chances pour vous.

Voici une liste non exhaustive de sites dédiés au marché marocain:

https://www.rekrute.com
https://www.emploi.ma
https://www.marocannonces.com
https://www.novojob.com
http://alwadifa-maroc.com/
https://emploi-public.ma
http://www.anapec.org
http://www.m-job.ma
https://www.xpertize.africa/
http://marocemploi.net/

2 – LinkedIn

Ce réseau social est devenu au fil des années une vraie référence de la mise en relation entre compétences et recruteurs. Il mérite à lui seul un article dédié pour en dévoiler les bonnes pratiques et toute la profondeur d’utilisations possibles.

Pour être efficace, LinkedIn doit être utilisé à travers une stratégie Push-Pull :

Le Pull consiste à intéresser et attirer les recruteurs vers vous en travaillant votre marque personnelle: avoir un profil très bien renseigné et travaillé, diffuser du contenu qualitatif et propre à vous (votre histoire, vos intérêts pour les métiers ciblés, une réflexion sur un sujet technique etc.), apporter de la valeur à la communauté (aider des gens, donner des conseils avisés, interagir avec les débats etc.), vous faire connaître en quelques sortes.

Le Push consiste à proposer votre offre de valeur aux recruteurs et aux professionnels de votre métier à travers la messagerie, tout en étant réactif aux annonces qui sont diffusés de manière accessible et large que ce soit sous forme de posts ou d’annonces sur le volet Emploi du réseau.

C’est un canal sur lequel vous devez investir beaucoup de temps et qui va vous aider à maintenir une employabilité élevée tout au long de votre carrière.

3 – Les journées de recrutement

Tenez vous à jour de l’actualité des journées de recrutement, il y en a des dizaines chaque ans et connaissent l’afflux de beaucoup d’entreprises (et de candidats).

Allez y comme si vous vous présentiez à un entretien. Tenue professionnelle, CV/LM imprimés, pitch de présentation, bloc-note et crayon pour la prise de notes, et prenez le temps d’échanger surtout. Beaucoup de personnes se contentent de “déposer leur CVs”, alors qu’ils ont l’occasion de faire une bonne impression à travers un moment d’échange constructif avec les potentiels recruteurs. Si vous avez déjà préparé les 10 questions les plus fréquentes en entretien d’embauche, vous aurez déjà une histoire propre à vous et n’aurez aucun mal à vous faire démarquer auprès de vos futurs employeurs.

Renseignez vous aussi longuement avant d’y aller et préparez des candidatures totalement personnalisées pour les quelques entreprises qui vous intéressent le plus.

Quelques astuces : n’y allez pas le premier jour, n’abordez pas les recruteurs en groupe mais seuls et lorsqu’ils sont dispos pour vous donner du temps pour vous présenter et échanger, n’abordez pas un stand sans avoir sorti votre téléphone  et pris quelques renseignement sur l’entreprise (si vous ne la connaissez pas déjà), ne passez pas d’un stand à l’autre devant les yeux des recruteurs comme dans une fête foraine, ayez une approche ciblée.

4 – Les cabinets de recrutement

Il existe d’innombrables cabinets de recrutement, mais vous n’avez pas besoin de les faire tous. Faites des recherches sur le type de dossiers qu’ils gèrent et vous finirez par faire une short list pertinente par rapport aux types d’opportunités que vous cherchez. Prenez en compte qu’il existe des cabinets pour des postes débutant à middle manager, et d’autres spécialisés pour des postes d’executive directors.

Je vous invite à essayer de contacter directement les consultants ou à les joindre par email, vous leur proposez de programmer un moment d’échange téléphonique ou physique dans leur locaux pour discuter de votre projet de carrière, au cas où cela correspondrait au besoin d’un de leurs clients.

Votre objectif est de vous faire référencer, et positivement.

5 – La candidature spontanée

Ethnicity Business People Searching Job Search Recruitment Conce

Où ce qu’on peut appeler, la chasse à la mitraillette. Car, beaucoup de sociétés n’ont pas de gestion de CV mise en place, et cherchent toujours à partir de zéro avec de nouveaux CVs lorsqu’une offre se présente. La probabilité est donc très faible que votre CV soit reçu pendant qu’ils sont entrain de chercher un profil similaire au vôtre.

Par contre, pour les sociétés qui savent valoriser leur base de données de CV et en font une gestion rigoureuse, je vous invite à leur envoyer une candidature spontanée personnalisée. Vous trouverez généralement le moyen de le faire à partir de leur site web.

Faites donc une liste des sociétés que vous voulez cibler, et préparez un CV et une Lettre de motivation et/ou corps de mail captivants et adaptés à l’activité et au besoin de la société.

Il est aussi important de clarifier les types de postes souhaités. Etre trop large donnera l’impression que vous êtes juste à la recherche d’un job (Financier à la recherche d’un emploi en finance, audit, contrôle de gestion, trésorerie, contrôle interne, SI etc.), être trop spécifique peut vous évincer rapidement (si vous dites vouloir absolument être contrôleur de gestion commercial, alors qu’il n’existe qu’un seul poste dans toute une boîte de 6000 employés). Il faut être entre les deux pour maximiser ses chances, tout en rassurant par la clarté de votre projet de carrière.

On va forcément privilégier, pour un besoin en contrôle de gestion, quelqu’un qui cherche à être contrôleur de gestion et le démontre par une histoire et un alignement des valeurs et de la personnalité, qu’un financier ouvert à toute proposition.

6 – Les stages

Les stages sont une porte d’accès à l’emploi souvent délaissée car, selon la perception commune, nécessitent un engagement et un investissement très conséquents pour un résultat non garanti.

Laissez moi ici clarifier une chose : Un stage non rémunéré peut se transformer en offre CDI, un stage pré-embauche peut ne pas aboutir et un CDI peut être stoppé en période d’essai. Et d’après vous cela est dû à quoi ?

Je dirais que ca dépend grandement de vous. En plus, et cela je l’ai vécu personnellement, votre encadrant de stage peut ne pas pouvoir vous recruter, mais il n’hésitera pas à vous recommander à son réseau si l’occasion se présente.

Ca reste aussi un très bon moyen d’exploiter votre temps de recherche. Si vous êtes en recherche et sans activité, ca reste une option largement plus favorable pour vous que de rester chez vous. Vous pouvez vous investir dans votre stage, donner votre maximum et apprendre, tout en cherchant en parallèle de meilleures opportunités.

N’hésitez pas à demander une mise au point avec votre encadrant pour évaluer votre adéquation avec le métier souhaité et connaître vos pistes d’améliorations, et demandez lui même, s’il ne peut vous proposer un poste, à vous rédiger une lettre de recommandation pour tout futur employeur.

7 – Le porte à porte

Le porte à porte est une technique de prospection tout à fait extraordinaire. Elle peut sembler dépassée à l’ère du numérique et de la candidature de masse en un clic, mais elle permet de vous faire sortir un peu de votre zone de confort derrière l’écran et de faire preuve d’audace dans votre démarche.

Tout d’abord, il ne faut pas avoir comme objectif uniquement de laisser son CV à la réception, ça c’est le dernier recours, mais plutôt, de rencontrer les gens qui rentrent dans le processus de recrutement.

S’il s’agit d’un grand groupe, il faut avoir déjà envoyé votre candidature via leur portail internet, et vous avez ici envie de rencontrer le responsable recrutement pour éviter que votre CV se noie dans la masse. Pour les petites sociétés et cabinets (c’est là où ça marche le mieux) , il peut être envisageable de partager votre envie de rencontrer directement un manager, et que vous pouvez repasser le moment où il sera prêt à vous recevoir.

Préparez à l’avance la liste des sociétés que vous allez visiter, cherchez un peu de contenu sur leur activité, les noms de leurs dirigeants etc.

Vos armes sont : votre sourire et amabilité, une tenue vestimentaire irréprochable, un CV à jour, et un argumentaire bien ficelé pour accrocher cette personne à l’accueil qui sera forcément entre vous et celle que vous désirez rencontrer. Il faut lui donner envie de vous aider autrement qu’en déposant votre CV sur une pile, c’est la première personne à convaincre par votre intérêt pour la boîte, par votre personnalité adaptée et par votre motivation.

8 – Le réseau

Pour votre recherche, vous pouvez vous faire aider par votre réseau professionnel mais aussi personnel.
N’hésitez pas à parler de votre recherche à vos amis, à votre famille ou à des collègues ou anciens collègues avec lesquels vous vous entendez bien. Ils seront peut-être au courant de l’existence d’une opportunité et pourrons vous en informer ou vous recommander même.

9 – La demande de conseil

Vous vous dites comment c’est possible ?

En approche directe, que ce soit sur LinkedIN, par email ou même une rencontre physique, en adoptant la posture d’un demandeur de conseils, vous allez gagner plus de temps d’accroche avec votre interlocuteur. Pourquoi ? Tout simplement pour la majorité, aider autrui c’est un vrai besoin. Et vu que vous lisez ceci, c’est que vous avez besoin d’aide et d’orientation pour structurer votre démarche. Win-Win !

Ca tombe bien, le responsable RH ou Métier que vous avez sollicité peut vous donner un avis très pertinent.

L’erreur à éviter ici par contre, c’est de ne pas paraître vraiment déphasé et perdu.

Au contraire, vous êtes tel un aigle à la chasse, vous connaissez vos capacités et vous savez ce que vous cherchez (lisez les 5 conseils pour ca), et vous le faites sentir et comprendre clairement par votre interlocuteur, puis vous le laissez vous donner son appréciation sur votre approche, sur vos attentes et motivations, sur votre projet de carrière et sur les canaux que vous utilisez pour votre recherche. Prenez notes.

Vous aurez non seulement gagné les précieux conseils d’un professionnel aguerri pour vous améliorer, mais vous aurez en plus marqué son esprit par votre passion et votre soif à mettre votre talent au service de votre futur employeur.

Ne demandez rien d’autre à cette généreuse personne. Si elle peut vous aider, elle va vous proposer automatiquement de lui envoyer votre CV. Sinon, n’hésitez pas à la tenir au courant de temps en temps de votre situation et à lui souhaiter de belles fêtes pou la remercier du temps qu’elle vous consacré dans le passé.

Maintenant que vous avez idée de la diversité des canaux disponibles, dites moi en commentaire lesquels vous appréciez ?

Avez vous d’autres conseils pour aider les personnes en recherche ? Des questions à poser ? N’hésitez pas à me laisser un commentaire 👍

 

 

Voici une liste d’articles intéressants pour les chercheurs d’emploi :

5 Conseils pour une recherche d’emploi efficace

10 questions fréquentes à préparer pour l’entretien d’embauche

(Cet article a été lu 625 fois)

Khalid est un manager contrôle de gestion et un grand passionné du recrutement. Il a fondé OKJobs pour accompagner les entreprises à pouvoir trouver, attirer et fidéliser les meilleurs talents en contrôle de gestion. Il consacre son temps libre à l'accompagnement de chercheurs d'emploi et au partage de connaissances sur la recherche d'emploi et le contrôle de gestion.